Comment bien utiliser un éthylotest ?

Un ethylotest ou alcootest s’agit d’un petit appareil qui s’utilise pour cerner la quantité d’alcool présente dans l’organisme. La loi du 1er mars 2012 exige que tout conducteur doive avoir ce dispositif, pour une question de sécurité routière. Mais comment bien utiliser ce matériel ?

Utilisation d’un éthylotest


Outil de mesure du taux d’alcool dans le sang, un éthylotest se propose sous deux versions bien distinctes, dont l’alcootest chimique et le type électronique. Le premier s’agit, en effet, d’un dispositif de mesures de grammes d’alcool prenant la forme d’un ballon à jeter. L’utilisateur doit y souffler pour mesurer son niveau d’alcoolémie. En cas de présence d’un certain volume dans l’air expiré, le produit chimique se met à changer de couleur.
Un ethylotest électronique, quant à lui, s’agit d’une sonde qui émet un signal électrique. L’utilisateur peut encore réutiliser l’appareil. Celui-ci n’a qu’à changer l’embout pour un prochain test.
Quelle que soit la méthode utilisée pour savoir si le seuil d’alcoolémie autorisé est bel et bien respecté, il faut se référer au résultat qui est exprimé en milligrammes par litre. Mis à disposition de tous les conducteurs, l’ethylotest obligatoire leur offre l’occasion de s’auto dépister. Ainsi, ils pourront déterminer si le résultat leur permettra encore de prendre la route ou les obligera à confier le volant à autrui. A noter qu’à partir du 1er juillet 2015, le taux d’alcoolémie dans le sang est limité à 0,2 gramme par litre chez les jeunes automobilistes. Ce seuil ne doit pas aller au-delà de 0,5 gramme par litre pour les conducteurs chevronnés.

Bien choisir un meilleur éthylotest


Par meilleurs éthylotests du marché, vous devez vous attendre à un dispositif efficace et fournissant un résultat fiable, qu’il s’agit d’un modèle électrique ou chimique. Certains critères sont à privilégier pour tomber facilement sur le bon dispositif. D’après le résultat du test que nous avons fait très récemment, seul un modèle certifié NF permet de mesurer l’alcoolémie au volant, sans se tromper. Ainsi, l’utilisateur sera à l’abri de tous problèmes sur route qui peuvent mener jusqu’aux portes des points du permis.
Après avoir bu des boissons alcoolisées, quel que soit le type, il vaut mieux procéder au contrôle d’alcoolémie. Chaque automobiliste a ainsi besoin d’un matériel utilisable à tout moment et à chaque envie. L’idéal reste donc de miser sur le modèle électronique, qui, contrairement à l’alcootest chimique, est réutilisable après un simple remplacement de l’embout. Il vous est également conseillé de n’acheter un quelconque modèle qu’auprès des points de vente sûrs, comme la pharmacie et les magasins spécialisés dans la distribution des produits de réparation automobile.